LIN6410-Noémie: blogue créé dans la cadre du cours LIN 6410.

26 février 2006

Bilan de l'aventure eportfolio

Voici venu le temps du bilan sur l'expérience eportfolio. Ce fut une traversée mouvementée, mais ô combien enrichissante!

Premièrement, la gestion de classe reliée aux TIC a été toute une expérience! J'ai pu expérimenter les problèmes reliés à celle-ci: excitation outre mesure des enfants, démonstration des étapes, gestion des problèmes encourus avec le eportfolio, etc. Je n'avais pas pensé à toutes ces difficultés. Je suis contente d'avoir pu les surmonter, à petite échelle du moins.

Deuxièmement,  l'utilisation du eportfolio en tant que telle! Que de palpitations! Cet outil est attrayant et bien fait. Mais, j'en suis venue à la conclusion que cet outil n'est pas fait pour des petits. En effet, bien que mes moussaillons soient très agités, ils ont quand même 6 et 7 ans. Le eportfolio est trop complexe pour des enfants de cet âge, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, je considère qu'à cet âge, ils n'ont pas la capacité d'abstraction nécesssaire pour comprendre que ce qu'ils mettent dans le eportfolio y reste. Ensuite, leurs habiletés en lecture et en écriture ne sont pas assez avancées pour leur permettre d'en profiter au maximum. Ils finissent par écrire la phrase la plus courte ou une phrase qui provient d'un autre élève que j'ai écrite au tableau. Également, les trop nombreuses opérations à effectuer afin d'accomplir une tâche et de la sauvegarder (2 étapes pour la sauvegarde seulement!) empêchent les élèves de réfléchir vraiment à ce qui est fait. Tout ce qu'ils font, c'est d'exécuter des consignes. Finalement, il y a ce "bog" qui fait perdre les travaux des enfants...

Finalement, l'expérimentation d'activités de FL2 avec les TIC a été une belle expérience. Cela m'a appris que la réalité est toute autre que ce que nous planifions dans nos séquences d'enseignement! J'ai pu vivre la traversée d'une mer houleuse sur un plus petit radeau, mais adapté à mes moussaillons...

L'odyssée s'en vient. Je la planifie cette semaine. Jeudi, ce sera le grand jour!

Larguez les amarres, je suis prête! Ou presque...

Posté par LIN6410NPC à 21:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]


24 février 2006

Capitaine? Capitaine?

Me voici déjà au dernier commentaire par rapport aux quatre premières visites dans les écoles. Le temps passe vite! Le projet personnel arrive donc à très grand pas...

Hier matin, j'arrive, comme à l'habitude, en avance au port auquel est amarré mon navire. Mais, surprise, au lieu de mon capitaine habituel, mon enseignant-associé, j'aperçois, à la barre du navire, un homme qui m'est inconnu! Mais, que se passe-t-il avec mon capitaine? Il s'avère que le capitaine est malade depuis lundi et que personne ne m'a prévenue de ne pas me présenter. Vous savez, les petits moussaillons, ils transmettent bien des petites maladies avec leurs petites mains! J'informe donc le capitaine suppléant du projet et je me questionne à savoir si j'ai le droit de faire le projet quand même, appelle l'amiral en chef (Martine) pour m'informer, mais l'amiral étant occupé à naviguer sur d'autres mers agitées, je décide de faire le projet quand même. Après tout, quand je suis en stage, j'enseigne avec un suppléant dans la classe, alors je dois pouvoir le faire maintenant... De plus, les moussaillons m'ont déjà vue sur le pont et tressaillent de plaisir à l'idée de naviguer sur la mer technologique. De cette incertitude m'est venu un questionnement qui ne cesse de me hanter depuis (ça fait à peine 24hres, ne vous en faites pas!)... Le suppléant en était à sa 2e année de baccalauréat, j'en suis à ma troisième et je fais de la suppléance à la CSDM. Je comprends les aspects légaux de la question, mais je considère que ça ne fait pas tellement de sens. En effet, je peux surveiller des élèves et leur enseigner dans une autre classe d'une autre commission scolaire, mais je ne peux être seule avec mes moussaillons... Allez savoir!

Bref, après la récréation, mon capitaine suppléant et moi levons l'ancre avec nos moussaillons sur l'océan Paint, à l'aide de deux matelots de 6e année. Les moussaillons sont à leur poste, ils dessinent leur maman et eux-mêmes. Mais, la navigation n'est pas si facile. Certains moussaillons, malgré nos explications et les conseils des matelots, remplissent leur fenêtre de bleu ou de rouge, font de trop gros bras, s'affolent... Je les calme en leur montrant comment faire plus en détails, avec leur main sur la mienne qui recouvre la souris. Des moussaillons bien contents d'avoir Noémie pour eux seuls pendant 2 minutes. C'est que nous nous attachons les uns aux autres...  Après plusieurs essais et avec de l'aide du capitaine suppléant, des matelots et de moi-même, certains terminent un chef d'oeuvre virtuel que je sauvegarde sur l'ordinateur et qu'ils ont plaisir à aller visionner dans les dossiers de l'ordinateur. Certains moussaillons plus rapides réussissent à aller coller le dessin dans un document Word et à écrire un titre: Ma maman et moi. Certains moussaillons habituellement agités n'ont pas dit un mot de la traversée, concentrés sur leur oeuvre d'art. D'autres, habituellement experts, se retrouvent en difficulté devant leur oeuvre d'art en devenir. Les styles d'apprentissage sont différents, il faut varier l'enseignement!

Je suis assez satisfaite de cette quatrième visite, qui prépare mes moussaillons à notre odyssée. Par contre, cette odyssée m'inquiète, mon capitaine étant absent... Je lui téléphonerai lundi soir pour lui exposer mon idée en détails!

-Première visite: explication du projet, formation des équipes et écriture de règles d'un bon travail d'équipe en équipe à l'ordinateur.

-Deuxième visite: chaque équipe dessine sa partie de l'histoire avec Paint.

-Troisième visite: chaque équipe écrit son texte avec Word après avoir collé l'image.

-Quatrième visite: présentation de l'histoire à la classe de 6e année qui nous a aidés et auto-évaluation.

Et vous, chers collègues, quel sera votre projet?

Posté par LIN6410NPC à 18:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 février 2006

Technologie, quand tu nous tiens...

Me revoici! J'aimerais vous parler un peu plus en détails de ce que nous avons vu dans les deux derniers cours  du LIN6410. Tout d'abord, la semaine dernière, nous avons exploré de façon très active un logiciel de création de bandes dessinées (duquel nous avons même réussi à effacer des images et des bulles!smiley_question) et un logiciel de création de livres électroniques, ce dernier étant appellé keebook. J'ai adoré le logiciel de création de bandes dessinées. Je me verrais très bien l'utiliser en salle de classe dans ma future pratique. Toutefois, je crois qu'il serait trop complexe de l'utiliser avec mes moussaillons de première année. Par contre, je n'ai pas eu autant de plaisir à expérimenter le logiciel keebook, que j'ai trouvé très difficile à utiliser. Je ne crois pas que je l'utiliserais avant le 3e cycle du primaire puisqu'il est facile de glisser un chapitre à l'intérieur d'un autre chapitre par accident. Il serait donc difficile pour les élèves plus jeunes de produire un livre électronique avec ce logiciel. Il va sans dire que je ne l'utiliserai pas pour mon projet. J'emploierai la bonne vieille combinaison à valeur sûre: Paint et Word! (Mon Dieu! Je suis traditionnelle... Nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon!)

Ensuite, cette semaine, nous avons abordé le courriel, le clavardage et le forum de discussion en tant qu'outils pédagogiques ainsi que la communauté de pratique et le forum de discussion comme outils de développement professionnel et d'entraide. Je crois que le courriel et les forums de discussion peuvent être des outils pédagogiques puissants, autant pour développer la production écrite, l'imagination et la créativité que pour enseigner la Nétiquette à nos élèves. Par contre, je ne crois pas aux bienfaits réels du clavardage. Ce mode de communication entraîne l'utilisation du texto, que les élèves emploient déjà suffisamment dans leurs communications virtuelles personnelles, un langage écrit qui n'est fort probablement pas celui que nous voulons amener nos élèves à acquérir en tant qu'enseignants de français langue seconde!

Nous apprenons donc beaucoup de choses très utiles dans l'enseignement du FLS à l'aide des TIC dans notre cours et ce que j'aime plus particulièrement, c'est que nous apprenons en vivant des situations d'apprentissage. Nous testons des logiciels, nous concevons des petites activités, nous essayons certaines activités et nous avons le projet!

En parlant du projet, comme l'indique le titre de mon message, je me sens un peu sous l'emprise de ce dernier. Je me suis réveillée ce matin en me demandant comment j'allais coordonner la création de la version virtuelle de l'histoire du Chat Botté. Ce projet est-il maître de mon cerveau? Je ne sais, je n'ai pas pu constater les dégâts dans leur ensemble, ne pouvant être objective à ce sujet... Quoi qu'il en soit, il occupe sans aucun doute une grande place dans mes pensées...

Posté par LIN6410NPC à 09:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2006

Bonheur et désenchantement

Voici le récit de ma troisième expédition sur l'océan de l'enseignement du FL2 à l'aide des TIC. Mardi matin, j'ai laissé un message au capitaine de ce bateau, mon enseignant-hôte, lui suggérant de demander à quelques élèves plus âgés d'agir en tant qu'apprentis-matelots, suite aux conseils de Sandra C. et suite à mes déboires des deux derniers épisodes. Ce matin, ils étaient là, sur le pont du navire et ils furent très utiles pour faciliter notre navigation avec mes petits moussaillons (ils deviennent meilleurs, ils ne sont donc plus des poissons!). Je réalise vraiment l'importance d'aller chercher de l'aide quand on se sent dépassé par la situation. Merci Sandra C. de tes conseils, que j'aurais dû suivre plus tôt... Mais, j'ai la tête dure!

Donc, j'expliquais au groupe ce que chaque moussaillon devait faire et mes 4 matelots étaient en charge de 4-5 d'entre eux. Je supervisais les matelots et quelques moussaillons au pied un peu moins marin. Tout s'est tellement bien passé que j'avais de la difficulté à croire que j'avais affaire au même équipage! Mes moussaillons ont réussi, en moyenne, à écrire 3-4 phrases sur ce que leur maman (lire leur maman monstre) faisait pour leur montrer qu'elle les aimait. Un petit moussaillon d'origine italienne (je ne nomme personne, ils le sont presque tous!) a même aidé les autres à sauvegarder leur travail, les 3 étapes comprises en 2 clins d'oeils! J'étais tellement fière de mon équipage...

Jusqu'à ce qu'apparaissent sur la majorité des ordinateurs la page d'accueil du eportfolio après que les matelots, les moussaillons et moi-même ayions sauvegardé les travaux! Je n'ai pas compris tout de suite ce qui se passait, alors je n'ai pas paniqué... Je suis restée calme et c'est après la rencontre que j'en ai parlé avec Sophie qui m'a bel et bien confirmé le pire! Mes moussaillons avaient probablement perdu leurs travaux! J'ai vérifié dans mon dossier d'enseignante et à ma grande déception, seulement 4 moussaillons sur 18 n'avaient pas perdu le fruit de leur labeur... Sérieusement, il va falloir que Concordia nous explique pourquoi un tel phénomène se produit... Y a-t-il d'autres écoles où il se produit le même tsunami technologique?

Je ne sais même pas si je vais en parler aux enfants... Est-il vraiment nécessaire de faire de cette expédition dont nous sommes tous fiers un naufrage? Je n'ai pas l'intention de laisser cet incident crever notre bulle aquatico-technologique!

Ma dernière expédition sur le navire eportfolio sera un dessin de chaque moussaillon avec sa maman fait avec Paint! Et je prépare mon odyssée... Un livre collectif (pas avec keebook! Ce programme m'a paru vraiment trop complexe!) avec Paint et Word, une version revisitée du Chat Botté, que mes élèves travaillent en classe en ce moment.

Je crois que c'est tout pour ce journal de navigation (Oh! Double sens...)

PS Tranche de vie: j'ai fait mon premier après-midi de suppléance à la CSDM après ma visite à l'école! Yééééééé!

Posté par LIN6410NPC à 18:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 février 2006

Une petite pensée pour vous...

Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre.

Ernest Hemingway

Posté par LIN6410NPC à 22:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]